Le dernier jour d’un condamné

Au final c’est une pièce à voir en particulier pour les collégiens et les lycéens,  car on aborde ainsi l’œuvre d’un grand écrivain tout en s’interrogeant sur le bien fondé de la peine de mort. Cette pièce a réussi à me faire rire, pleurer et même frissonner. Je la recommande pour passer un moment plein d’émotions et faire réfléchir.

CARLA (Lycée français Charles de Gaulle à Londres)

Le dernier jour d'un condamné : L'histoire

Dans un cachot, un homme vit son dernier jour en attendant la guillotine…
Pour tromper cette intolérable attente, le condamné exprime à haute voix son vain espoir de la grâce, sa peur et ses angoisses devant l’inéluctable… mais aussi ses souvenirs d’enfance, ses geôliers et surtout sa fille Marie.
Bientôt le condamné sans nom et sans visage se révèle être de chair et de sang si proche
en somme de chacun de nous.

Autour du spectacle…

Faire l’adaptation théâtrale de ce roman de Victor Hugo, c’est donner corps et voix au récit psychologique dans un décor, non pas réaliste, mais symbolique pour faire ainsi écho à d’autres univers oppressants. C’est faire le choix de transposer l’action (ou plutôt l’attente) sur une journée, pour être ainsi en harmonie avec les dernières heures du « DERNIER JOUR D’UN CONDAMNE ». C’est dénoncer et condamner ainsi toutes les peines capitales et irrémédiables de « l’humain » sur lui-même. Et c’est enfin exprimer l’angoisse et le courage de l’ Etre face à la mort, face à sa propre Mort, qu’elle soit « programmée » par le couperet ou par ces maladies malignes…sa destinée est une question de…sursis !

Philippe FAGNOT

« Beaucoup d’émotion sans cliché larmoyant dans la prestation de Philippe Fagnot qui amène le public avec lui sur le chemin intérieur d’un homme face à lui-même. »

« L’adaptation réalisée par l’acteur lui-même est une belle réussite. Elle a su se déprendre de l’emphase hugolienne pour créer un authentique climat dramatique… »

« Epurée de tout cliché, la mise en scène présentée n’en autorise pas moins le sourire ou
L’évocation onirique… »

Ouest-France


Ce sont les élèves du Lycée Français Charles De GAULLE de LONDRES,  qui ont découvert ce spectacle le 12 avril 2016,  qui  en parlent le mieux …

Le fait que l’acteur Philippe FAGNOT soit également le metteur en scène,  crée un véritable climat dramatique. Cette adaptation du roman est particulièrement touchante et réussie.

DANIEL

Au final c’est une pièce à voir en particulier pour les collégiens et les lycéens,  car on aborde ainsi l’œuvre d’un grand écrivain tout en s’interrogeant sur le bien fondé de la peine de mort. C’est un sujet très touchant qui reste d’actualité alors que la peine de mort est toujours en vigueur dans certains pays. Cette pièce a réussi à me faire rire, pleurer et même frissonner. Je la recommande pour passer un moment plein d’émotions et faire réfléchir.                                                         CARLA

Ce spectacle, fut un des premiers qui ne m’a pas ennuyé. Si je devais noter la pièce je  mettrai neuf sur dix.                                                                                                        HUGUES

 

 

J’ai particulièrement apprécié cette adaptation théâtrale, grâce au décor simple et à la bonne diction de l’acteur qui a rendu l’histoire poignante –                  ANOUK

 

J’ai adoré la pièce, je vois que l’acteur a du talent,  car pouvoir mémoriser autant de texte, jouer seul, et jouer aussi à un moment  le langage de signes…je trouve tout cela impressionnant. Quelle performance !                                                                                                                                                                                                                                           SASKIA

Un moment qui m’a particulièrement plu c’est quand l’acteur jouait deux rôles en même temps, celui du condamné et de son geôlier. il change de voix et de posture très rapidement. Quelle énergie !                                                                                                                                                                                                                                                       AMBRE

J’ai beaucoup aimé la scène où le personnage s’imagine parler à sa fille. Son jeu d’acteur  nous donnait l’impression  qu’elle se trouvait réellement dans la pièce –                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            RAPHAEL

La mise en scène est bien faite, le décor adapté. J’aime quand l’acteur joue de cet instrument miniature, une guimbarde je crois, cela représente une ellipse de temps. En résumé je vous conseille d’aller voir ce spectacle, avec vos ados si vous en avez…                                                                                                                               THIBAULT

Voir la revue de presse complète de Scèn’Attitudes

DÉCOUVREZ UN EXTRAIT …

Ils nous font confiance

Institutions

TNB (Théâtre National de Bretagne),  MJC THEATRE LA PAILLETTE, INSA (Ecole supérieure d’Ingénieur Sciences), ISTIC (Ecole supérieure d’Ingénieurs Informatique), PJJ (Protection Judiciaire de la Jeunesse), Mission Locale,  MAISON D’ARRET DES HOMMES,  ARTS VIVANTS ; EREES (Ecole Supérieure d’Educateurs),  CCAS EDF/GDF DRO-BRETAGNE, OCCE (Office Central de la Coopération à l’Ecole 56 et 35), (Rennes) ; LA FAL (Spectacles en Chemin LAVAL 53) ; LA GAC (Saint-Brieuc 22) ; AGORA ( Le RHEU 35)

Lycées

Lycée Français Charle De Gaulle LONDRES, ST MARTIN, ASSOMPTION, Cercle Paul BERT, ADEC (RENNES), Y. THEPOT et P. SERUSIER (CARHAIX 29) ; BRITO (Bain-de-Bretagne 35); BERTRAND d’ARGENTRE (VITRE), BREQUIGNY (RENNES), MFR HORTICOLE (St GREGOIRE 35) ; LES VERGERS (Dol de Bretagne 35) ;LEP DUGUESCLIN ( AURAY 56) ; 

Collèges

CHENE VERT et SAINT JOSEPH (Bain-de-Bretagne 35) ; G. BRASSENS (LE RHEU 35), ANNE DE BRETAGNE, LES CHALLAIS, ECHANGE (RENNES) MARTIN LUTHER KING( LIFFRE 35) ;NOEL DU FAIL (GUICHEN 35) ; Pierre BROSSOLETTE et SAINT JOSEPH (BRUZ 35) ; LES VERGERS ( AURAY 56) ; SAINT JOSEPH ( Janzé 35) ;

Ecoles

Conleau ( Vannes 56) ; Callunes ( Guichen 35) ; Pagnol ( Landaul 56) ; Sainte Marie ( Vitré) ; St Barthelemy ( BAUD 56) ; Le Gourandel ( Lorient 56) ; Merville (Le Bono 56) ; langevin (Pontivy 56) ;

Vous souhaitez programmer ce spectacle ?

Si vous êtes intéressé par ce spectacle, contactez-nous

Je suis intéressé (e)